Un triomphe pour l'Avare

Par Le 25/04/2015

Dans 2014 L'avare

Un triomphe pour L'Avare de la troupe de l'Apel des planches

O-F du 20 Avril 2015

Image1

Les comédiens de l'Apel des planches de Cossé-le-Vivien. Micro en main, Jean-Luc Péan, metteur en scène. Trophées en main, Pierre-Damien Audic et Émilie Rocher. |

À l'issue du voyage proposé, samedi soir, par Pierre Bouguier, Colportage et partage, les responsables de la 26e édition du théâtre amateur ont dévoilé les noms des deux troupes primées.

Et surprise, un seul nom est sorti. L'Apel des planches s'est vu décerner le prix du jury et le prix du public. Un triomphe ! Les Cosséens avaient fait un pari audacieux, en proposant une pièce du répertoire classique, L'Avare, de Molière.

« C'est l'aboutissement de deux ans de travail. J'avais une équipe un peu sceptique quand je leur ai livré L'Avare. Qu'est-ce que cela ? Il n'y aura personne ! Finalement, avant ce festival, on a eu 1 500 spectateurs et joué devant 300 lycéens à Laval. Faire aimer Molière et la belle langue française, cela vaut tous les prix »,a expliqué Jean-Luc Péan, assisté d'Émilie Rocher, pour une mise en scène fort originale.

Un bon millésime

« Les cinq troupes ont offert au public cinq comédies dans des registres différents, chacune, d'où la richesse et la qualité soulignées par les spectateurs, venus nombreux à chaque représentation », explique Fred Doudard, coprésident de l'association organisatrice. « Nous avons vu de beaux projets, tout au long de la semaine », a souligné Émilie Godeau, comédienne professionnelle, membre du jury.

« La décision du jury a basculé en faveur de L'Avare. Mais on a eu du mal à se décider. On a eu un coup de coeur tous ensemble pour la pièce La Norette ô sa baratte à ribot », a fait remarquer Roger Poirier, membre du jury depuis de nombreuses années. Plus de 2 500 spectateurs ont suivi ce 26e festival.

Cette manifestation est aussi appréciée par les acteurs eux-mêmes, heureux de croiser des comédiens qui vivent la même passion aux quatre coins du département. « Merci au jury d'être venu nous chercher dans notre petit coin de campagne. La récompense est d'être là, avec les autres troupes »,a tenu à souligner Marie-Hélène Boucault, 71 ans, « Claude » dans la pièce Les Fugueuses, jouée par la troupe des Quat'coins. Propos repris par une actrice de Saint-Loup-du-Gast.

« Voilà, c'est fini... » ont conclu, en choeur, les trois coprésidents. Les cris, les émotions, les rires, les applaudissements se sont estompés. Le rideau est retombé. Les regards sont d'ores et déjà tournés vers le festival de l'an 2016, le 27e de l'association du théâtre amateur de la Mayenne.

théâtre Prix du Public Prix du jury Mayenne l'avare Festival amateur

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !